Quel ski pour le hors-piste ?

Vous êtes à la fois amateur de sensations fortes et de ski ? Vous aimeriez participer aux sorties hors-piste ? Comme les conditions de descente en freeride sont bien différentes de celles du ski de piste, il est important de bien s’équiper afin d’éviter les accidents. En attendant le début de saison, retrouvez quelques conseils qui vous aideront à répondre à la question : quel ski pour le hors-piste ?

Évaluer son niveau en hors-piste avant de choisir une paire de ski freeride

Il est souvent difficile pour un acheteur novice de différencier les nombreux modèles de ski proposés en magasin. Pour profiter au maximum des plaisirs de la glisse sans vous fatiguer rapidement, vous devez connaître votre niveau en freeride. Vous choisirez ainsi votre paire de ski sans vous tromper.

Si vous arrivez à bien vous débrouiller sur piste et qu’il vous arrive parfois de vous aventurer sans problème sur de petites pentes, c’est que vous êtes encore débutant. Si vous maîtrisez la conduite en dérapage et que vous vous sentez à l’aise en effectuant des virages dans la neige fraîche sur pente moyenne, vous avez un niveau intermédiaire. Si les pentes en tout genre n’ont plus de secret pour vous et que vous skiez à une vitesse rapide, vous êtes un freerider confirmé. Enfin, si vous arrivez à skier aisément quelles que soient les conditions d’enneigement et de pente, si vous maîtrisez les slaloms sans être un sportif professionnel, si vous arrivez à faire des sauts de barre rocheuse, si vous êtes adepte des longues randonnées en neige, c’est que vous êtes un expert en ski hors-piste.

Quel ski pour le hors-piste ?

Quel ski pour le hors-piste : les différents modèles de ski au choix

­Le Freeride Rando

Auparavant, le poids important du matériel de ski représentait un obstacle à la pratique de ce sport. En effet, il était quasiment impossible de faire des descentes pendant les randonnées ou de faire des remontées en hors-piste. Aujourd’hui, le modèle Freeride Rando vous donne la possibilité de combiner le plaisir de la randonnée à la sensation de glisse sur les hors-pistes. Ce modèle est aussi spécialement conçu pour la descente et s’ajuste aux montées des peaux de phoques comme aux montées raides. Toutefois, cette gamme présente deux modèles différents : les skis allégés et les skis vraiment légers. Avant de faire votre choix, vous devez alors déterminer si vous privilégiez les montées ou les descentes.

Le Big Mountain Rocker

Il s’agit de modèles aux grandes dimensions, voire hors normes. Ils ont été spécialement conçus pour les grands espaces. Ils permettent à la fois d’améliorer les performances en freeride, de faciliter l’exploration des pistes de neige poudreuse. Ils donnent également la possibilité aux débutants d’accéder aisément au hors-piste. Comme la plupart des skis freeride, ce sont des skis larges.

Le All-montain

Certains modèles de la gamme All-Montain permettent à la fois de carver les hors-pistes et d’exploiter les pistes de neige poudreuse. Solides, les skis All-montain s’adaptent à toutes les conditions de neige. Toutefois, la pratique du ski en hors-piste doit rester occasionnelle  avec les modèles All-montain.

Quel ski pour le hors-piste ?

Le Fat Freeride

Solides et performants en termes de rapidité et de stabilité, les modèles Fat Freeride s’adaptent à toutes les pistes et conditions d’enneigement . Toutefois, ils sont réservés aux skieurs confirmés et experts qui s’aventurent régulièrement sur les hors-pistes.

Quelle taille de ski hors-piste choisir ?

Pour répondre à la question : quel ski pour le hors-piste choisir, il faut forcément parler de taille de ski. En freeride, il est conseillé de choisir des skis ayant des mesures équivalentes à votre taille.  Par contre, si vous êtes débutant en ski hors-piste, optez pour des modèles plus courts et donc plus faciles à manier. Ceux qui ont des cuisses solides et qui sont capables de contrôler les spatules, quelles que soient les conditions de neige, peuvent choisir des skis faisant 10 à 20 cm de plus que leur taille. En effet, les skis plus longs permettent une meilleure flottaison sur la neige. Cependant, si vous souhaitez manœuvrer en toute sécurité, mieux vaut choisir les skis plus courts. Si vous avez des enfants qui veulent s’initier des skis, choisissez simplement des modèles de ski freeride équivalents à leur taille. En bref, pour choisir votre paire de skis hors-piste, retenez qu’un modèle plus court par rapport à votre taille est facile à manœuvrer et offre plus de sécurité tandis qu’un modèle plus long améliore vos performances en glisse.

Il faut également savoir que la largeur du patin influe sur vos performances en hors-piste. En général, les skis dédiés à la glisse sur hors-piste se constituent de patins d’une largeur comprise entre 90 à 115 mm. Plus cette largeur est grande, plus la portance du ski en neige profonde sera importante et plus il sera facile et moins fatigant pour le skieur de rester en piste. Aussi, un modèle doté de patin plus large permet de s’aventurer aisément sur une piste poudreuse. Toutefois, un modèle avec un patin plus étroit permet de dévaler aisément les obstacles en hors-piste.

Freeriders : ce qu’il faut retenir pour skier en toute sécurité

Vous devez savoir que les risques d’accident en hors-pistes sont plus importants que sur les domaines skiables. Vous pouvez par exemple être confrontés à différents obstacles comme les arbres, les barres rocheuses, les lacs gelés, etc. Vous pouvez également vous perdre entre les pentes ou vous retrouvez bloqué sur une zone dangereuse, etc. Pour toutes ces raisons, il est primordial d’évaluer votre niveau en freeride et de maîtriser les différentes techniques de ski. Les sorties en groupe sont toujours de mise lors d’une séance de ski hors-piste ! Vous devez absolument connaître les personnes qui vous accompagnent. Vous devez savoir comment réagira chacun d’entre eux en cas d’accident. Y a-t-il un skieur expert dans le groupe ? etc. Vous devez également apporter le matériel « must-have » en freeride, à savoir le DVA, la pelle et la sonde. Enfin, il est également important de vous renseigner sur les conditions météorologiques, la veille de votre sortie sur les hors-pistes. En effet, un hors-piste peu pentu peut se transformer en véritable piège dans le brouillard.

Vous savez maintenant vers quel ski pour le hors-piste vous orienter. Choisissez maintenant votre hébergement au ski parmi plus de 150 stations de ski en France où à l’étranger.

Quel ski pour le hors-piste ?

Les Alpes ou les Pyrénées détiennent les meilleurs spots de ski au monde, avec des domaines skiables de renoms comme Serre chevalier, Courchevel, Les 3 Vallées, Val Thorens, Tignes, La clusaz, Val d’Isère, Chamonix Mont Blanc, etc.

Pour rappel, nous vous déconseillons fortement de faire du ski hors-piste (en dehors des pistes balisées). C’est une pratique réservée aux skieurs expérimentés. Vous devez vous renseigner sur les conditions météo et le manteau neigeux pour limiter au maximum les risques. Vous devez absolument vous équiper de matériel de sécurité (air bag, ARVA, etc.). Ainsi, en cas d’avalanche, les secouristes pourront vous localiser plus facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.