Pass touristique pour New York : comment visiter l’Intrepid Sea-Air Space Museum ?

Pass touristique pour New York : comment visiter l’Intrepid Sea-Air Space Museum ?

La ville de New York est une figure emblématique des États-Unis. Les visites touristiques dans cette cité américaine sont toujours pleines de belles découvertes. À New York, les sites et espaces à visiter sont multiples. Vous avez le choix entre l’imposante statue de la Liberté, le terrain de basket du Madison Square Garden ou encore la Centrale Park.

Hormis ces beaux sites, la ville abrite une panoplie de beaux musées comme l’Intrepid Sea-Air Space Museum. Situé le long du Hudson River, c’est un musée aérospatial et aéronautique. Il s’agit d’une destination incontournable pour découvrir les engins et avions historiques de l’arsenal américain.

Visiter l’Intrepid Sea-Air Space Museum permet également de connaitre la riche et passionnante histoire des forces marines américaines. Ici, découvrez quelques astuces pour réussir la visite de ce splendide musée aéronautique et pour faire une belle expérience d’une expédition à New York !

Le pass touristique pour un séjour à New York

Pour mieux découvrir les États-Unis d’Amérique, la ville de New York est un excellent point de départ. Elle est la destination préférée de nombreux touristes qui désirent visiter le pays. Les visites touristiques aux États-Unis d’Amérique, précisément dans la cité new-yorkaise, requièrent certaines formalités. Il est souvent nécessaire d’avoir un pass touristique.

Il s’agit d’un forfait qui permet de réserver les visites dans les musées, monuments et sites historiques à des prix préférentiels. Ces forfaits permettent de bénéficier des remises sur les prix standards appliqués.

La création des pass touristiques new-yorkais remonte aux années 96. Depuis lors, de nombreux autres pass ont vu le jour pour offrir davantage de possibilités aux visiteurs. Ce comparatif des pass touristiques pour New York présente largement les options qui s’offrent aux touristes.

Il faut noter que les pass sont conçus par des sociétés privées qui collaborent avec les promoteurs des monuments et musées de la ville. Ces pass ne permettent donc pas de visiter les mêmes sites. Par ailleurs, les promoteurs tentent de personnaliser leurs offres pour attirer davantage de personnes.

Le choix d’un pass touristique se base généralement sur les activités à effectuer, les attractions, le budget prévu et la durée du séjour.

Les avantages du pass touristique new-yorkais sont multiples. Ils permettent de prévoir et de réserver les visites. Pour visiter l’Intrepid Sea-Air Space Museum, l’achat du pass touristique reste l’alternative la plus économique.

La pièce permet aussi d’avoir facilement accès à tous les sites pris en compte sans tracasseries administratives. On s’en sert par ailleurs pour gagner du temps en évitant les longues files d’attente. Le pass touristique est une pièce incontournable pour réussir sa visite à New York.

Visiter le musée de l’Intrepid Sea-Air et sa riche collection

L’Intrepid Sea-Air Museum est un incontournable à visiter lors d’un séjour à New York. Il a en effet une belle originalité et une riche collection d’œuvres. Ce monument retrace une grande partie de l’histoire militaire américaine depuis de nombreuses décennies.

Quelle est l’origine de ce musée ?

L’Intrepid Sea-Air Museum est un musée fondé en 1982 à New York sur le porte-avion USS Intrepid. Consacré à l’histoire aérospatiale, maritime et militaire du monde en général et des États-Unis en particulier, il regroupe plus d’une trentaine d’engins de guerre sophistiqués.

Le porte-avion US Intrepid a une longueur de 250 mètres. Ayant servi en 1943 au cours de la Seconde Guerre mondiale, il fut malheureusement vite endommagé en raison d’attaques et de bombardements répétés. Dans les années 54, il sera utilisé à d’autres fins par l’État américain.

Grâce à des techniques innovantes, le porte-avion servira au catapultage des avions depuis son port. Il deviendra par la même occasion le premier porte-avion à disposer d’une puissance pareille. Lors de la guerre du Vietnam, le navire fut entièrement modernisé pour être toujours utile à l’armée américaine.

Quelques années après, le célèbre porte-avion USS Intrepid fut démilitarisé et mis à la retraite. En 1982, le musée flottant est amarré aux bords de l’Hudson pour se transformer en un musée attrayant et splendide.

Par sa situation géographique, l’Intrepid Sea-Air Museum est facilement accessible de tous les points de la métropole new-yorkaise. On peut y accéder à pied, en voiture ou encore avec le métro. Les horaires d’ouverture du musée dépendent de la période de l’année.

Du 1er novembre au 31 mars, l’Intrepid Sea-Air est ouvert de 10 h à 17 h tous les jours, même ceux fériés. Du 1eravril au 31 octobre, le musée ouvre ses portes de 10 h à 17 h pour les jours de la semaine et de 10 h à 18 h pour les week-ends et les jours fériés. Il reste par contre fermer les jours de Noël et de Thanksgiving.

Qu’est-ce qu’on peut voir dans ce musée ?

L’Intrepid Sea-Air Space Museum est subdivisé en de nombreuses sections. Les visites dans ce musée débutent généralement par le Hangar Deck. Dans cet espace, il est proposé aux touristes de découvrir le parcours du navire ainsi que la vie de son équipage. À travers des expositions interactives, vous êtes plongés dans la belle histoire de l’Intrepid Sea-Air.

Le Hangar Deck est également l’espace de présentation de la vie de la Marine américaine des années 43 à nos jours. On y retrouve des photos, des archives et des documentaires très enrichissants. Compte tenu de sa riche documentation militaire, l’Intrepid Sea-Air est considéré comme un établissement à but non lucratif.

La section supérieure du porte-avion dénommée Flight Deck abrite une flotte de trente engins aériens et marins. On y trouve une phénoménale collection d’avions de chasse, de navettes spatiales, d’hélicoptère d’espionnage et de bien d’autres choses.

La Concorde British Airways est l’un des chefs-d’œuvre du musée. Il s’agit de la première navette spatiale américaine. Vous pourrez vous balader sur le pont de lancement des avions du Flight Deck et admirer tous les engins militaires sur place. On y trouve pareillement des avions de chasse supersoniques et surtout l’avion d’espionnage le plus rapide du monde.

Les salles de contrôle du porte-avion sont situées à l’intérieur du navire. Pendant la visite, on a la possibilité de s’installer dans la cabine de contrôle et de se comporter en pilote. C’est une superbe expérience à vivre absolument. Elle offre spécialement d’excellentes sensations aux plus jeunes.

Le Mess Deck est également une section qui mérite le détour. À ce niveau, on peut acheter de la nourriture et découvrir par la même occasion les anciennes cuisines du navire. Elles servaient à alimenter les 3000 membres de l’équipage.

Il faut noter que le Mess Deck abritait la Piloty Ready Room. C’est la salle où les pilotes recevaient les dernières consignes avant le décollage. On y trouve aussi la salle des ancres qui contiennent des chaines d’ancres pesant plus de 15 tonnes.

Le sous-marin USS Growler occupe une autre section que vous pourrez également visiter. Le sous-marin est essentiellement constitué de salles de contrôles dans lesquelles les soldats passaient la majeure partie de leur temps.

La découverte de ce sous-marin permet de comprendre les conditions restreintes dans lesquelles les occupants vivaient. Cette section n’est pas recommandée aux personnes claustrophobes.

Quelques faits marquants de l’Intrepid Sea-Air Space Museum

Après son ouverture, l’Intrepid Sea-Air Space Museum a connu des évènements marquants. Nous évoquons quelques-uns. En août 1988, le sous-marin USS Growler a été décoré par l’US Navy. Il était chargé de transporter le missile nucléaire Regulus. Il a subi d’importantes rénovations en 2009 et il demeure exposer dans le musée.

Outre l’USS Growler, l’Intrepid Sea-Air Space Museum abritait l’USS Edson. Il s’agit d’un destroyer de classe Forrest Sherman qui a servi durant de nombreuses missions. Il fut exposé dans le musée de 1989 à 2004 avant d’être retourné à la marine américaine.

En 2001, le musée fut réquisitionné pour servir de quartier général pour le Bureau Fédéral des Investigations. Elle se faisait dans le cadre des enquêtes sur les attentats du 11 septembre.

Cinq années plus tard, l’Intrepid fut fermé pour des travaux de réparation et de rénovation. La réalisation de ces travaux a nécessité le déplacement du porte-avion de Hudson jusqu’au New Jersey. Des remorqueurs ont été utilisés pour faciliter le déplacement du navire. Il a fallu deux mois environ pour déplacer l’énorme porte-avion.

Les travaux de réparation quant à eux ont été effectués durant deux années. En octobre 2008, le porte-avion a été remis en place. L’ouverture officielle au grand public a eu lieu en novembre 2008. Quelques engins et avions supplémentaires ont été complétés à la riche collection du musée.

En décembre 2011, le musée a accueilli la navette spatiale entreprise qui fut présentée au grand public le 19 juillet 2012.

Il faut noter que l’exposition de la navette avait été interrompue à cause des dommages engendrés par l’ouragan Sandy. Elle est de nouveau accessible pour le plus grand bonheur des visiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.