Conquête du web : retour d’expérience

nouveau site vtr voyages

À l’occasion du lancement du nouveau site VTR Voyages, nous vous proposons un retour d’expérience sur nos 10 ans passés sur la toile. Ho punaise, dix ans ! Cela fait dix ans que notre équipe bataille pour se faire une place sur Internet.

version 1 (2009 – 2014)
version 2 (2014-2019)
version 3 (site actuel)

La plupart des gens n’a pas idée des difficultés que cela implique pour une petite entreprise

Exister sur le web à travers un site marchand performant est l’objectif de milliers de petits entrepreneurs, mais rares sont les chanceux à y parvenir tant les embûches s’accumulent sur leur chemin, la première difficulté étant de comprendre le sujet. En effet les petits patrons sont souvent très compétents dans leur métier de base mais n’entendent en général pas grand-chose au monde virtuel (et parfois cruel !) des nouvelles technologies.

Cela se rajoute aux contingences matérielles pour les dissuader de recruter en interne des spécialistes capables de mener à bien leur projet, ce qui se traduit bien souvent par la décision de sous-traiter à des « agences web » s’autoproclamant toutes capables de répondre aux attentes de leurs clients.

C’est là que commence la seconde et primordiale difficulté : obtenir du prestataire qu’il tienne les engagements pris, en terme de délai, de performance et bien sûr de coût global. D’après notre propre expérience, c’est de l’ordre de l’impossible. Car en réalité, dans neuf cas sur dix, les entreprises se déclarant aptes à promouvoir un produit ou une marque sur internet en ont rarement la capacité réelle. Il s’agit pour beaucoup d’entre elles de toutes petites structures, par définition fragiles, dont la survie est aléatoire, alors que pour conduire un projet informatique pérenne il faut pouvoir travailler sereinement, posément, sans être obnubilé par des échéances à court terme.

Bien entendu, il est possible de trouver une agence web compétente, disponible, réactive et délivrant des prestations satisfaisantes. Mais les enseignes spécialisées les plus sérieuses affichent souvent des tarifs hors de portée pour les TPE-PME, dont beaucoup sont déjà en difficulté financière au moment d’entamer leur conquête du Web. Du coup, les gérants font au mieux, vont au moins cher… et se retrouvent en quelques semaines dans une situation inextricable, otages d’apprentis sorciers eux-mêmes taraudés par les affres d’une situation économique précaire, ce qui débouche dans une multitude de cas sur l’habituel défilé de galères : conflits, huissiers, tribunal et pire si affinités…

Ce scénario cauchemar, qui est un grand classique de l’univers professionnel français, affaiblit chaque année des milliers d’entreprises,  provoquant des cascades de faillites.

Eviter la sous-traitance lorsque la survie d’une boite en dépend !

Notre conseil avec le recul est donc d’éviter la sous-traitance pour tout projet informatique impliquant la survie d’une boite. Tout gérant ou petit patron désireux de se lancer dans la course sur internet a grand intérêt à recruter en interne des spécialistes chargés de se concentrer en exclusivité sur son projet. Evidemment, cela ne va pas sans certaines difficultés, mais rien d’inaccessible à un bon manager.

Alors que gérer des relations par essence tendues avec un prestataire extérieur peut très vite dégénérer en catastrophe. L’embauche est donc la solution que VTR Voyages a choisi et préconise, après maintes péripéties qui auraient pu lui être fatales.

Aujourd’hui, notre équipe s’est enrichie de deux développeurs professionnels dont toute l’expertise est concentrée sur nos besoins spécifiques.

C’est ce qui a permis à nos produits de conforter leur positionnement sur la toile, dans une dynamique de constante progression concrétisée par la nouvelle version du site VTR Voyages que nous vous invitons chaleureusement à visiter sans plus attendre.

nouveau site vtr voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.